Plumes d'Anges

Atelier d'écriture, prose et poésie
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Proposition n°4

Aller en bas 
AuteurMessage
Elodie
Plume d'admin
Plume d'admin
avatar

Nombre de messages : 351
Localisation : Sur une page vierge
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Proposition n°4   Mar 3 Oct - 20:26

Aujourd'hui je vous propose comme thème :

Apparence(s) Smile

_________________
La pensée vole et les mots vont à pied. Voilà tout le drame de l'écrivain.
Julien Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creabubbles.site.voila.fr/index.html
Elodie
Plume d'admin
Plume d'admin
avatar

Nombre de messages : 351
Localisation : Sur une page vierge
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Proposition n°4   Mar 3 Oct - 20:28

Elodie a écrit:
Apparences

Image
Image donnée
Image reçue
Interprétée

Masque passé
Depuis longtemps tombé
Mais si durement imprimé
Que les autres veulent contempler

Qui suis-je ?
Qui est-ce ?
Qui sait ?
Que savoir ?

Ca n'est pas moi
Je ne suis plus ça
Mais elle est toujours là
Comme un relicat

Comment la fuir ?
Comment la faire partir ?
Comment la tuer ?
Leur faire oublier

J'ouvre mes ailes
Et personne ne les voit
Transparente
Je ne suis plus là

_________________
La pensée vole et les mots vont à pied. Voilà tout le drame de l'écrivain.
Julien Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creabubbles.site.voila.fr/index.html
Elodie
Plume d'admin
Plume d'admin
avatar

Nombre de messages : 351
Localisation : Sur une page vierge
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Proposition n°4   Mar 3 Oct - 20:29

Elodie a écrit:
L'Ange

I must love what I destroy and destroy the thing I love. Sting

ligne


Il s'avançait vers moi, tête baissée. Je ne pouvais pas voir son visage. Ses longs cheveux blancs, soyeux, retombaient devant lui.
Les mains tendues, ses longues ailes blanches déployées. Beauté incarnée.

Ses paroles me promettaient la vie, la joie, la chaleur... tout ce à quoi j'aspirais. Il était l'Ange. Mon Ange. Gardien de ma vie, protecteur et bienfaiteur.

Je l'attendais sereinement. Tout allait bien se passer à présent. Je n'avais plus aucune crainte à avoir.

Il s'arrêta devant moi. Pris mes mains dans les siennes. Ses paumes étaient douces, ses gestes tendres. Une douce chaleur iradiait de tout son être.

Il releva alors la tête. Ses cheveux s'écartèrent doucement sur un visage pâle aux traits fins.

Ses yeux s'ouvrirent.. Ses yeux ! Comment était-ce possible ? Non !!
Ces yeux jaunes ! Je ne pouvais plus m'en détacher mais...

Ses ongles s'enfonçèrent dans ma peau, se faisant griffes. Ses lèvres se retroussèrent sur de longues canines.

Trop tard, j'étais en son pouvoir, j'étais sienne.

Je ne dis rien quand il mordit dans mon cou et finis par m'affaisser, trop faible.

Le noir m'enveloppa. Il n'y avait plus rien autour de moi, plus rien en moi.

ligne



Aujourd'hui je revis. Je suis à nouveau parmi vous.

Je m'avance vers vous. Je ne veux que votre bien. Laissez moi vous aider.

Mes nouveaux pouvoirs me le permettent. Je peux vous apporter tout ce dont vous avez besoin, tout ce dont vous rêvez.

Faisons un bout de chemin ensemble. Mes ailes déployés seront les votres, je vous porterai où vous le voudrez.

Partons ensemble dans cette contrée de vos rêves que je créerai rien que pour vous.

Je matérialiserai tous vos désirs et là bas nous vivrons heureux.

Et nous prierons. Nous prierons pour que jamais votre regard ne croise le mien.

_________________
La pensée vole et les mots vont à pied. Voilà tout le drame de l'écrivain.
Julien Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creabubbles.site.voila.fr/index.html
Elodie
Plume d'admin
Plume d'admin
avatar

Nombre de messages : 351
Localisation : Sur une page vierge
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Proposition n°4   Mar 3 Oct - 20:31

Feu-follet a écrit:
Apparence

Depuis que je suis en age de le comprendre, on ne cesse de me repeter que l'Etre prime sur le Paraitre. Enfin non, cela on me l'a dit au cour de phylo que je suis par correspondance, mes parents eux me repetaient que l'apparence n'est pas le plus important et ce foutu dicton: "L'habis ne fait pas le moine". Mais qui est le con qui a pondu une telle débilité, surement un beau. Oui, il n'y a qu'un beau pour penser une chose pareil.

Moi je suis laid, tellement laid que mes parents preferent que je reste à la maison au lieu d'aller jouer dehors, tellement laid que quand j'essaye de me faire un ami il s'enfuit en criant au monstre. J'ai finalement décider de faire ce que mes parents attendent de moi, rester caché et faire comme si je n'existait pas.

C'est étrange, je ne comprend pas bien. Cet après-midi un homme est venu a la maison, comme j'allais monter dans ma chambre ma mère me retint par le bras, me disant de rester avec eux pour une fois, elle semblait sincère, mais sa voix tremblait un peu. Que ce passe-t-il? Papa m'annonce qu'il a une bonne nouvelle pour moi, que le monsieur assi en face de lui connait un endroit ou personne ne se souciera de mon apparence. Je comprend mieux, ils veulent se débarasser de moi, mais qu'importe.

Alors c'est sa ma nouvelle maison, une caravane crade qui parcourt les foire. "Attention venez voir, les phenomenes de foire", voila la rengaine qui berce mes journées. Monsieur Scratch me traite bien, et en plus il me protège de ceux qui veulent me piquer avec un baton ou me lancer des objets, mais je ne sai spas s'il fait sa pour moi ou pour sauver son gagne pain.

Les jours passent et se ressemblent, je m'ennuie un peu malgré le trou dans la paroi qui me permet de regarder le paysage pendant nos déplacements. Avec les année je fini par reconnaitre les villes ou je me trouve rien qu'au bruit de la caravane sur la rue. Tiens, je ne connait pas cette route, ce paysage, ou va-t-on? Je me le demande bien. "Douane". Comment sa douane, on change de pays? mais je ne veux pas moi.
Aie, mes yeux me brulent, qqun vien d'ouvrir brutalemnt la porte, je ne comprend pas ce qui se passe, on me dit que tout est fini, que je vais bientot retrouver mes parents, je ne comprend pas.

Apres deux jour de voyage je retrouve ma maison, mes parents, ma chambre. On m'a expliqué qu Monsieur Scratch voulais me vendre a un cirque d'un pays voisin. Après tout, sa ne peut pas être pire que la maison, au moin les gens venaient me voir, ici je suis seul, seul face a ma douleur, seul face a ma laideur...

_________________
La pensée vole et les mots vont à pied. Voilà tout le drame de l'écrivain.
Julien Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creabubbles.site.voila.fr/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Proposition n°4   

Revenir en haut Aller en bas
 
Proposition n°4
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOLDES (proposition sujet unique)
» proposition de jeu: Une tombola
» J'ai une proposition à vous faire
» Proposition ou arnaque?
» Proposition de pronostic pour aujourd'hui ! Attend validation par maître Tominho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plumes d'Anges :: Archives :: Propositions-
Sauter vers: